Article
11 août 2020

Regards croisés : Les industriels face à la reprise d'activité 

Près de deux mois après la fin du confinement, nous faisons le point avec Hervé Depery et Vincent Capron sur l'évolution de leurs activités face à la crise inédite de la Covid-19.

 

Les dirigeants de La Précision et de BFR Systems avaient traversé la période de confinement avec agilité et réactivité. Ils nous partagent désormais les coulisses d'une reprise d'activité rythmée par trois mots : capitalisation, vigilance et combativité

Relancer l'activité dans les meilleures conditions sanitaires 

Le 11 mai dernier marquait la date officielle du déconfinement en France; avec elle, une reprise d'activité plus fluide pour un grand nombre d'acteurs de l'industrie française. Depuis, pour La Précision comme pour BFR Systems, l'activité reprend de manière progressive. La priorité des dirigeants ? Passer le cap de la relance pour intensifier l'activité tout en veillant au strict respect des règles sanitaires et au bien-être de leurs collaborateurs.

Prénom Nom
Vincent Capron
Directeur général, bfr systems
Nous avons conservé toutes les mesures de télétravail en place. Ce, jusque début juin car il était complexe de faire revenir tout le monde en respectant les mesures de distanciation sociale. La reprise en présentiel s’est donc effectuée de façon graduelle. Au niveau des ateliers, l’ensemble de l’équipe est revenue et nous avons commencé à réceptionner plus de pièces. L’organisation de l’activité a repris petit à petit sur la base d’un point hebdomadaire permettant d’arbitrer l'évolution de la situation. Aujourd’hui, l’effectif est au complet sur l’ensemble de nos sites. Nous étions très satisfaits du télétravail, mais à la longue, nous le sommes moins car nous pouvons constater une certaine perte d’efficience.
Prénom Nom
Hervé Depery
PDG, La précision 
Nous avons senti les prémices d’un réamorçage d’activité dès les 13 et 14 mai. Les cabinets de dentistes ont en effet rouvert et ils ont recommencé à poser des implants immédiatement à un rythme soutenu. Nos salariés sont donc revenus en fonction des besoins de l’activité. Aujourd’hui, nous avons toujours 10% de l’effectif en télétravail et encore un peu de chômage partiel. Je rejoins le point de vue de Vincent sur le télétravail. On sent que ça commence à être long tant pour les salariés que pour le management. Les dispositions mises en place pour deux mois ne sont plus du tout adaptées. On ne peut pas faire du télétravail à l’année sans organiser davantage, former les gens et structurer l’ensemble.
Prénom Nom
Vincent Capron
Directeur général, BFR SYSTEMS
Nous avons à peu près deux mois de décalage sur tous les projets. Il faut rattraper le retard des livraisons de pièces et nos ateliers sont forcément en surrégime. La gestion des planning est un vrai casse-tête et la partie export ajoute de la complexité. Ce que nous avons livré en Russie ne peut pas être mis en route et le client en a besoin pour assurer sa propre reprise. Nous faisons donc des mises en route par assistance vidéo en urgence, ce qui n’est pas évident. Cela a des répercussions sur notre équipe, ils sont tendus et fatigués.
Prénom Nom
Hervé Depery
PDG, La préCISION 
Nous avons annulé notre fermeture annuelle d’Août et avons demandé aux salariés de décaler leurs congés de manière à rester en activité sur l’ensemble de la période estivale. Cela a bien été perçu, car nos salariés sont fatigués mais ont repris dans un très bon climat social. Le confinement a renforcé l’esprit de corps, tissé de nouveaux liens et accentué le sentiment d’appartenance pour 95% d’entre eux.

Relation client-fournisseur : une mutation qui s'accélère 

La période de confinement a permis à Hervé et Vincent d’identifier de nouveaux axes de développement dans leur relation client. Cette reprise conforte leurs positions et ouvre des perspectives et des leviers d’optimisation de la relation client-fournisseur. Agilité, transformation digitale et offre servicielle sont selon eux les thématiques phares pour répondre aux opportunités à court terme.

Prénom Nom
Vincent Capron
Directeur général, bfr systems
Avec le besoin impérieux d’assurer une reprise d’activité fluide pour la survie de leur entreprise, nos clients sont prêts à aller à la concurrence si nous ne leur garantissons pas une livraison dans les temps. Notre flexibilité et notre capacité à répondre très vite devient leur critère d’achat principal.
Prénom Nom
Hervé Depery
pdg, LA PRécision 
La dominante chez quasiment tous nos clients, c’est qu’ils ont des difficultés à prévoir leurs propres besoins. Qu’il s’agisse de gérer des mouvements à la baisse et redimensionner des stocks de sécurité, ou de gérer des mouvements à la hausse et réinstaller des cycles de production, il nous faut anticiper la demande. Nous avons donc dû nous adapter et travailler en parallèle de nos clients pour être très opérationnels sur le court terme. Car, ils se reposent sur nous pour développer ces nouveaux services et expertises. De nombreuses opportunités sont à saisir si nous sommes capables de livrer dans de courts délais.
Prénom Nom
Vincent Capron
Directeur général, bfr systems 
Il y a une prise de conscience générale chez les acteurs de l’agro-alimentaire : ils ont besoin de s’automatiser. En effet, dans des situations de crise comme celle que nous avons vécu pendant plus de deux mois et demi, l’automatisation des lignes apparaît comme essentielle. Elle permet de pallier l’absence des effectifs et de maintenir une production constante en toute circonstance.
Prénom Nom
Hervé Depery
pdg, la précision 
Les salons professionnels étant actuellement annulés ou reportés, nous devons trouver d’autres moyens pour capter l’attention des prospects. Nous concevons qu’il y a de nombreuses opportunités à saisir dans la réorganisation de notre relation client. D’une part parce qu’il y a des nouvelles contraintes sanitaires, d’autre part parce qu’il y a des leviers d’optimisation que nous n’avions jamais été chercher. Au regard de cette expérience, nous allons donc repenser entièrement notre visibilité digitale.

Une vision positive pour le long-terme de l'industrie 

Entre une demande fortement impactée et de nombreux retards à rattraper, l’année 2020 s’annonce forcément complexe et difficile pour les industriels. Hervé et Vincent abordent le moyen terme avec optimisme. Ils capitalisent sur cette crise pour pérenniser l’existant, améliorer leur organisation et ainsi se permettre de saisir de nouvelles opportunités dans un contexte de révolution industrielle.

Prénom Nom
Vincent Capron
Directeur général, bfr systems
Nous espérons pouvoir récupérer tout le retard accumulé jusqu’à mars. A moyen terme cela risque donc d’être vraiment compliqué, car nous déployons des moyens financiers supplémentaires pour nous réorganiser et implémenter de nouveaux services digitaux. Quant au long terme, nous ne sommes pas trop inquiets. Nous continuons à investir et projetons de nous implanter aux Etats Unis. Car les faits sont probants : les consommateurs vont continuer de manger,  et nos clients vont continuer de s’automatiser.
Prénom Nom
Hervé Depery
PDG, La précision
Nous avons deux régimes très distincts qui s’installent dans l’entreprise. D’un côté la BU implantologie dentaire qui suit le modèle que nous avions imaginé pendant le confinement : une pause de 3-4 mois suivi d’un retour à la normale sur le 4ème trimestre de l’année. Et puis de l’autre côté, une sous-demande qui risque de s’installer sur plusieurs années dans la BU industrie. Notamment dans l’aviation commerciale, où l’activité ne reprendra pas avant 2023. Mais, des solutions de relance sont en place. Aujourd’hui nous établissons donc des blocs de stratégie sur 6 mois que nous projetons d’ajuster au fur et à mesure. Nous fonctionnerons ainsi tant que les marchés ne seront pas revenus à la normale. Sur le moyen terme nous sommes en effet dans la vigilance et la combativité et nous avons l’espoir que cette combativité nous attire des opportunités intéressantes dans un horizon de 3 ans.

Protéger la santé des équipes, s’adapter aux fluctuations de la demande, gérer la trésorerie et rattraper les retards de livraison : des défis auxquels les sociétés industrielles font face pour appréhender le déconfinement. Malgré des difficultés légitimes à organiser le court-terme, les dirigeants de La Précision et de BFR Systems font preuve d’un certain enthousiasme pour le futur, qu’ils puisent dans leur volonté de moderniser l’écosystème industriel et dans les transformations de leurs organisations. 

Et vous, comment avez vous abordé cette période si particulière ? N’hésitez pas à nous envoyer vos témoignages !

Contactez-nous 

La série Regards Croisés se poursuit ! Découvrez dans notre prochain article comment évoluent les activités de La Précision et de BFR Systems au lendemain de cette crise sanitaire.

Acceptez-vous le dépôt et la lecture de cookies afin d'analyser votre navigation et nous permettre de mesurer l'audience de notre site internet ?

Cinq ans !

Namkin a 5 ans ! Event digital, vidéo retrospective et d'autres surprises vous attendent !